Fous de la messe

17 Août 2016

À droite, les concurrents à la primaire ont tenu à montrer leur ferveur catholique le 15 août. Juppé est allé en pèlerinage à Lourdes prier pour la France ; Fillon s’est rendu dans une abbaye qui pratique le culte en latin pour « retrouver [ses] racines chrétiennes et l’esprit des béatitudes » ; et Sarkozy a assisté à la messe dans une église de la Côte d’Azur, on est bling-bling ou on ne l’est pas.

À l’extrême droite, Marine Le Pen a utilisé Twitter, un outil du 21e siècle, pour relayer la montée mythologique au ciel d’une non moins mythologique maman toujours vierge, en souhaitant une « bonne fête de l’Assomption à tous ».

Le gouvernement de gauche n’est pas en reste. Hollande boucle ses valises pour le Vatican ; et le ministre de l’Intérieur Cazeneuve s’est rendu à Lourdes deux jours avant le 15 août pour se déclarer « sensible à la beauté du lieu, à la force spirituelle qui s’en dégage ». Une façon pour lui aussi de faire de l’œil à un électorat catholique en prenant au sérieux les dires d’une adolescente du 19e siècle prétendant avoir vu apparaître l’immaculée conception pas moins de dix-huit fois !

Pour tous ces personnages, la laïcité est pour le moins à géométrie variable.

L. D.