Flowserve – Thiers : non aux licenciements

01 Juin 2016

Contre la menace de fermeture de leur usine, qui entraînerait 85 licenciements, les travailleurs de chez Flowserve à Thiers, dans le Puy-de-Dôme, se sont mobilisés depuis plusieurs semaines.

Ils multiplient les actions pour le faire savoir et obtenir la garantie du maintien des emplois. Ils ont manifesté à Thiers et sont venus à plusieurs reprises à Clermont-Ferrand, à l’occasion des journées de mobilisation contre la loi travail.

Le site de Thiers fabrique des vannes de régulation tandis que le site d’Arnage, dans la Sarthe, à proximité du circuit automobile du Mans, produit des pompes.

Mardi 24 mai, la moitié du personnel de l’usine de Thiers est venue à Arnage pour savoir où en sont les projets de la direction, le directeur d’Arnage étant aussi président du Comité qui dirige l’ensemble des sites en France.

Ce directeur a déclaré qu’il n’y pouvait rien, qu’il n’était même pas au courant, prétextant que les vrais patrons sont aux États-Unis, puisque le siège du groupe Flowserve se trouve dans la banlieue de Dallas au Texas.

La désinvolture cynique de ce directeur a provoqué la colère des ouvriers de Thiers, qui ont forcé le barrage pour entrer dans l’usine et parcourir les ateliers. Ils sont repartis contents d’avoir dit son fait à ce dirigeant qui affirme ne rien diriger.

Correspondant LO