Retraites : les prophéties du COR

16 Décembre 2015

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) prédit une diminution du niveau de vie des retraités aux alentours de 2025. Voilà qui ne risque pas d’étonner grand monde.

Le COR, mis en place en 2000 par le gouvernement socialiste d’alors, se définit comme un lieu d’études de l’état des régimes de retraite ainsi que des mesures à prendre « pour assurer leur solidité financière ». Il publie donc chaque année son rapport sur la situation des retraités en France.

Le 13e du nom devait être publié le 16 décembre. Il y apparaîtrait que jusqu’ici tout va de mieux en mieux pour les retraités. Cela irait mieux que pour les retraités du passé et mieux que pour les actifs du présent… Ils gagneraient plus, consommeraient plus, épargneraient plus et leur patrimoine progresserait plus vite que celui du reste de la population. Il s’agit bien sûr d’une médiane qui laisse dans l’ombre la réalité des centaines de milliers de retraités pour qui la simple subsistance est un problème quotidien. Et pourtant, dit le COR, le taux de pauvreté des retraités serait inférieur à celui de l’ensemble de la population. C’est dire le niveau de pauvreté des couches populaires…

Enfin, prédit le COR, le niveau de vie des retraités devrait baisser d’ici une dizaine d’années et devenir, en moyenne, inférieur à celui des actifs. Voilà qui n’étonnera personne puisque le nombre de chômeurs ne fait qu’augmenter, que l’âge de départ à la retraite ne fait qu’être repoussé et que les pensions de retraite ne sont même plus indexées sur l’augmentation des salaires.

Sophie GARGAN