L’immigration en chiffres

21 Octobre 2015

Manipuler les chiffres d’entrée des immigrés en France, c’est l’arme classique des réactionnaires et en particulier de l’extrême droite. Mais les dernières statistiques de l’Insee mettent les choses au point.

Entre 2006 et 2014, on est passé de 8,13 % d’immigrés sur la population totale à 8,92 %.

Le solde migratoire, c’est-à-dire la différence entre le nombre d’entrées sur le territoire français et le nombre de sorties, a baissé, passant de 112 000 en 2006 à 33 000 en 2013. Et parmi les départs, on compte trois fois plus d’immigrés en 2013 qu’en 2006.

On est donc loin des hordes d’envahisseurs évoquées par les campagnes xénophobes.

Quant aux Français qui émigrent à l’étranger, ils sont de plus en plus nombreux, près de 200 000 par an : espérons pour eux qu’ils ne tomberont pas sur une émule de Le Pen dans leurs pays d’accueil.

N.S.