Hôpitaux et maternités : non à la baisse du budget !

24 Septembre 2014

Mardi 23 septembre, 1 500 salariés environ des hôpitaux et maternités, venant principalement de villes de province, comme Caen, Rennes, Tours, Orléans, Sarlat, Besançon, Bordeaux et d'autres, se sont retrouvés à Paris, à 11 heures du matin, pour manifester devant le ministère de la Santé.

Le personnel de l'hôpital Paul-Guiraud de Villejuif dans le Val-de-Marne, venu en nombre, a marqué le rassemblement par son dynamisme. Il faut dire que sa lutte, pour refuser la baisse des RTT de 27 à 18 jours en contrepartie d'une journée de travail de 7 h 36 au lieu de 8 heures, dure maintenant depuis 114 jours. Le collectif de défense de la maternité des Lilas était aussi présent pour réclamer une nouvelle fois le financement nécessaire à sa reconstruction.

Tous les intervenants à la tribune ont, sous différentes formes, dénoncé la gestion comptable des hôpitaux et les économies que le gouvernement veut faire sur la santé et les services publics en général au profit de subventions au patronat, et les conditions difficiles que cela entraîne tant pour le personnel que pour les patients. Et il est certain qu'ils exprimaient ce que ressentent au quotidien les travailleurs hospitaliers, qu'ils aient participé ou non à ce rassemblement.

Correspondant LO