Hôpital Victor-Jousselin, Dreux : halte aux suppressions d'emplois !

24 Septembre 2014

Sous prétexte que l'hôpital de Dreux serait en déficit, même si raisonner ainsi n'a aucun sens s'agissant de santé publique, l'Agence régionale de santé (ARS) a élaboré un « plan de redressement » et veut supprimer 110 postes dans un hôpital où la situation se dégrade déjà depuis des mois.

Certaines tâches, comme le ménage, sont déjà externalisées et effectuées a minima. Les heures supplémentaires s'accumulent mais la direction n'envisage pas de les payer. Quant aux soins aux malades, ils peuvent de moins en moins être assurés dans des conditions décentes. Au-delà, l'ARS entend s'appuyer sur cette situation pour mutualiser les hôpitaux de Chartres et Dreux, et diminuer encore l'offre de soins de proximité.

Seule une mobilisation du personnel et de la population peut permettre de s'opposer à ces menaces sur l'hôpital d'une des villes les plus pauvres de France. Après une pétition, lancée avant l'été et qui a réuni environ un millier de signatures, les syndicats CGT et FO appellent à un rassemblement devant la sous-préfecture de Dreux le mardi 30 septembre à 18 h afin de protester contre les menaces sur l'hôpital.

Correspondant LO