Inde : Novartis empêché de nuire

03 Avril 2013

Lundi 1er avril, la Cour suprême de New Delhi a rejeté la demande de brevet déposée par le groupe pharmaceutique Novartis concernant une version soi-disant améliorée d'un de ses médicaments anciens, le Glivec, un traitement contre la leucémie.

Si Novartis avait obtenu gain de cause, la commercialisation en Inde de la version générique de ce médicament n'aurait plus été possible. Il faut savoir que le médicament est vendu par Novartis 4 000 dollars (environ 3 100 euros) par patient et par mois, alors que sa version générique, fabriquée en Inde, y est proposée à moins de 73 dollars, selon les représentants de Médecins sans frontières en Inde.

En Inde, 40 % des 1,2 milliard d'Indiens gagnent moins de 1,25 dollar par jour. Le groupe Novartis pour sa part a annoncé en 2012 un bénéfice net de 7,4 milliards d'euros. C'est ce qui s'appelle faire du fric avec la peau des autres.

J.-J. L.