Lapeyre -- Saint-Gobain : arnaque « légale » contre les travailleurs !

07 Novembre 2012

1 685 travailleurs du groupe Lapeyre et deux syndicats (CGT et FO) viennent d'assigner leurs patrons en justice devant le tribunal de Nanterre. Ce patron, c'est aussi le groupe Saint-Gobain, qui compte 195 000 travailleurs de par le monde.

Ces gens-là, pendant des années, grâce à un montage financier parfaitement légal, n'ont pratiquement pas versé de participation aux bénéfices aux travailleurs, alors que cette participation est obligatoire pour les entreprises de plus de cinquante salariés.

Le tour de passe-passe, c'est que « Lapeyre SA » et « K par K SAS », deux sociétés sans aucun salarié, donc non soumises à la participation, ont concentré 96 % des bénéfices. Pour les salariés du groupe, la participation a été calculée sur seulement 4 % des bénéfices dégagés par celui-ci.

Depuis 2009, grâce à la mobilisation, les salariés ont obtenu que le patron revoie sa copie et signe un accord de participation au niveau du groupe Lapeyre : usines, plate-forme logistique, magasins et siège social. Mais entre 2002 et 2008 ce sont 81 millions d'euros qui ont été ainsi soustraits aux travailleurs. Aussi, même si l'acrobatie financière effectuée par Lapeyre pour ne rien verser aux travailleurs est « légale », d'un point de vue juridique, les travailleurs et les organisations syndicales CGT et FO ont décidé d'attaquer leur direction pour pratique abusive en matière de participation aux résultats.

Et en effet le groupe Saint-Gobain, qui a enregistré 1,28 milliard d'euros de bénéfices en 2011 et versé 650 millions d'euros de dividendes aux actionnaires pour la même période, peut tout à fait payer !

Correspondant LO