Lutte Ouvrière dans les législatives

09 Mai 2012

Pour notre part, Lutte Ouvrière, nous serons présents dans ces élections législatives pour prolonger, dans la totalité des circonscriptions de France continentale, la campagne de Nathalie Arthaud à l'élection présidentielle et y défendre le même programme de lutte qu'elle a défendu.

Nous ne participerons pas à des alliances électorales car, dans le contexte d'aujourd'hui, cela ne correspond à rien de concret et à rien d'utile du point de vue des intérêts de la classe ouvrière.

À plus forte raison, nous ne nous alignerons pas derrière le Front de gauche. Derrière cette étiquette à peine renouvelée, il y a la vieille politique d'Union de la gauche, l'ambition de gouverner dans le cadre des institutions de la bourgeoisie, ce qui signifie nécessairement gouverner pour le compte de cette dernière.

Nous chercherons bien sûr à convaincre les exploités de la nécessité de renforcer le courant qui oeuvre pour un parti qui défende réellement les intérêts politiques et matériels des travailleurs.

Mais, en tout cas, nous continuerons à lever un drapeau que personne d'autre n'a l'intention de lever dans ces élections législatives.

Georges KALDY