Dépôt SNCF de Villeneuve-Saint-Georges : Pépy a raté sa visite

01 Février 2012

Mardi 24 janvier, Pépy (président de la SNCF) et Krakovitch (directeur du matériel et de la ligne D) ont tenté une visite incognito du dépôt SNCF de Villeneuve-Saint-Georges. Surprise ratée ! Après quelques coups de fil, une dizaine de cheminots les ont retrouvés dans l'atelier central.

Même si, de son propre aveu, Pépy n'était pas venu pour rencontrer les cheminots, il a bien été obligé de les écouter. Entre l'état lamentable des installations, les rames de banlieue bonnes pour la réforme depuis vingt ans mais qui roulent toujours, et surtout le sous-effectif chronique, les cheminots ne se sont pas gênés pour vider leur sac. Ils ont fait savoir à Pépy qu'ils ne laisseraient pas faire des économies sur les effectifs.

Et quand Pépy a expliqué qu'il aurait du mal à trouver l'enveloppe de 20 millions nécessaires à la rénovation du dépôt, la réponse a fusé : prendre sur les bénéfices de la SNCF et les profits de ses fournisseurs.

L'effet de surprise a donc finalement été retourné à l'avantage des cheminots.

Correspondant LO