Fil rouge : Hollande, un discours à géométrie variable

20 Janvier 2012

Les candidats à une élection attendent, souvent, d'être élus pour trahir leurs promesses. Cette fois il n'a pas fallu patienter autant. Un des proches de François Hollande a reprécisé que les 60 000 postes que le candidat socialiste promet de recréer dans l'Éducation nationale, mais sur cinq ans, le seraient par un redéploiement dans la fonction publique, donc sans aucune création de postes

Interrogé sur cette question lors d'une visite à Gandrange, Hollande a déclaré qu'il y répondrait en temps utile. Utile à qui ? Pas aux électeurs de gauche, qui seraient pourtant en droit de savoir au plus vite pour quelles mesures ils voteraient en votant PS. Son slogan pourrait être : « Votez ! nous ne ferons pas le reste. »