Renault - Flins (Yvelines) Comment s'échauffer à l'usine... à lire la presse du patron

18 Juin 2010

Dans Courants du mois de mai dernier, un mensuel interne publié par la direction de l'usine Renault de Flins, où sont produites des Clio, on peut trouver deux pages consacrées à la prévention des TMS, ces troubles musculo-squelettiques qui touchent plus de la moitié des ouvriers.

Un peu crispé, le lecteur y apprend que les problèmes - qu'il croyait dus à la cadence à tenir dans les ateliers, en particulier depuis que la direction fait la chasse aux coûts et supprime des postes à tour de bras - sont en fait liés à la méconnaissance des « bons gestes ».

Ainsi le lecteur se voit-il grondé : « Faire du sport sans s'échauffer ? Certainement pas ! C'est pourtant l'erreur que commettent la plupart d'entre nous lorsqu'il s'agit de travailler. Qu'il s'agisse de tenir un poste de travail, de conduire un car à fourche, ou même de se tenir devant un ordinateur, nos muscles ont besoin de monter en température pour fonctionner correctement .» En attendant, c'est la patience du lecteur qui monte en température...

Il n'est pourtant pas au bout de ses peines. La kinésithérapeute, employée par la direction depuis plus de vingt ans, y commente « l'apparition de nouveaux troubles ». Nous y voilà : les pièces à déplacer, de plus en plus vite, sans pauses, sans vrai temps de repas, les horaires en équipe, le manque d'effectifs ? Erreur sur toute la ligne ! Ces nouveaux troubles sont « liés à l'augmentation de la taille, et aussi à des activités nouvelles : les jeunes générations font moins de sport. En revanche, elles jouent à des jeux vidéo, vont sur Internet. Or les manettes et les souris sont très mauvaises en termes d'ergonomie et favorisent l'apparition de TMS .»

En fait, le bon geste, on le connaît, mais il ne serait pas très poli.

Correspondant LO