La Rochelle : mobilisation contre le chômage partiel

03 Décembre 2008

Mercredi 26 novembre, une manifestation a rassemblé 300 personnes à l'appel de la CGT, dans la zone industrielle de Périgny qui jouxte La Rochelle. Plusieurs entreprises de cette ZI imposent du chômage partiel à leurs salariés. En particulier, Delphi (570 salariés, sous-traitant automobile qui produit des injecteurs, notamment pour Renault) impose une semaine de chômage partiel chaque mois, d'octobre à décembre, et 111 emplois sont directement menacés sur le site.

C'est le cas aussi de Dufour Yachts (600 salariés), où treize jours de chômage partiel en décembre succèdent à douze jours en novembre. Dans les deux cas, le salaire est amputé de 50 %, aucun complément n'est versé. Ces entreprises pourront dans le même temps postuler aux 20 milliards du Fonds souverain d'investissement que le gouvernement vient de créer, sans qu'on leur demande pour autant de maintenir ni l'emploi ni les salaires. Il faut imposer que l'argent public serve à maintenir l'emploi.

Correspondant LO