Après la Conférence nationale de Lutte Ouvrière du 21 septembre

24 Septembre 2008

Réunis en conférence nationale, le 21 septembre 2008, pour examiner les relations entre la majorité de Lutte Ouvrière et la Fraction L'Étincelle, les militants ont voté à une majorité de 97,3 % la motion suivante :

" Le constat qui s'impose est que la Fraction L'Étincelle s'est, depuis sa création, de plus en plus éloignée de la majorité de Lutte Ouvrière, au point de constituer aujourd'hui une organisation complètement indépendante et autonome n'ayant plus aucun lien politique avec Lutte Ouvrière.

Pendant toutes ces années, elle n'a pour ainsi dire jamais accepté de soumettre ses projets, non seulement à une discussion véritable, mais à un vote pouvant décider d'une attitude commune. Elle a toujours confondu "informer" les instances de Lutte Ouvrière avec débattre et décider en commun.

En dernier lieu, avant les élections municipales, elle a décidé unilatéralement de soutenir et de participer à des listes de la LCR et surtout de soutenir, à Wattrelos, des dissidents n'ayant plus rien à voir avec Lutte Ouvrière. C'est son refus affirmé de respecter la décision prise par la majorité qui a amené celle-ci à la suspendre jusqu'à ce qu'une décision statutaire puisse être prise à leur propos.

À cela s'est ajoutée leur participation à la construction d'un NPA, ce qui les place non seulement en dehors mais très loin de Lutte Ouvrière.

L'existence d'une fraction faisant partie de Lutte Ouvrière est donc une fiction depuis déjà longtemps, et il est temps d'entériner cet état de choses. "

Ce vote décide en conséquence la fin de toute relation entre Lutte Ouvrière et le groupe nommé jusqu'à présent Fraction Lutte Ouvrière - L'Étincelle.