Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) Carrefour licencie un salarié SDF

27 Décembre 2006

Juste avant Noël, les vendredi 22 et samedi 23 décembre, 90% des salariés présents dans l'hypermarché Carrefour d'Ivry-sur-Seine ont fait grève contre le licenciement d'un de leurs collègues.

Le 15 décembre, la direction de ce grand magasin a licencié un salarié de 20 ans, embauché en avril dernier. Les motifs invoqués par la direction sont: «Des absences répétées et des retards systématiques. Cet employé n'a jamais respecté ses horaires et a été absent vingt-deux jours en six mois.» Lors de son entretien préalable de licenciement, ce salarié a eu beau expliquer que depuis juin il était sans domicile fixe suite au déménagement de sa famille aux Antilles; qu'avec 1000euros net de paye par mois, il ne trouvait pas à se loger et que n'ayant pas de voiture, il éprouvait des difficultés à prendre son poste de travail à quatre heures du matin : rien n'y a fait. La direction de Carrefour a maintenu son licenciement pour «faute grave». Elle a même eu le culot de dire«que ce salarié n'avait pas répondu à ses courriers qui l'avertissaient qu'il risquait une sanction». Alors qu'il n'a plus d'adresse!

Ces comportements ont provoqué l'indignation et la colère de tous ses collègues de travail. Ils ont répondu à l'appel à la grève lancé par les syndicats du magasin et ont distribué un tract aux clients pour dénoncer les agissements de leur direction et fait signer une pétition réclamant la réintégration.

Pour l'instant, la direction du magasin ne veut toujours rien entendre. Un peu de sentiments humains ne fait pas partie des articles proposés par Carrefour!

Louis BASTILLE