Chômage des jeunes dans le monde ! croissance catastrophique.

01 Novembre 2006

Le Bureau international du travail (BIT) n'est certes pas un organisme contestataire mais il vient de publier un rapport sur les "tendances mondiales de l'emploi des jeunes", dont la seule lecture des chiffres est, de fait, une dénonciation de la situation catastrophique de la jeunesse aux quatre coins du monde.

L'étude ne concerne que les jeunes de 15 à 24 ans, soit 1,1 milliard de personnes, et conclut que, parmi eux, le nombre de jeunes chômeurs est passé de 74 à 85 millions entre 1995 et 2005, soit un taux de 13% calculé par le BIT relativement à 650 millions de jeunes en âge de travailler.

Quant à ceux qui ont un travail, plus de 300 millions d'entre eux (un quart de l'ensemble de la jeunesse de cette classe d'âge) vivent en-dessous du seuil de pauvreté que le BIT fixe à deux dollars des États-Unis par jour, soit un peu moins de deux euros.

La différence est bien sûr importante entre les jeunes des pays pauvres, du Moyen-Orient à l'Amérique latine en passant par l'Afrique et les pays de l'Europe de l'Est (où le chômage varie entre 20 et 26% des jeunes), et ceux des pays riches, de l'Union européenne, où le chômage des jeunes s'élève quand même à plus de 13%.

Pour préciser cette pauvreté qui frappe donc une très grande partie de la jeunesse, le rapport spécifie entre autres les faits suivants:

"Tandis que la population des jeunes a crû de 13,2% entre 1995 et 2005, l'emploi des jeunes n'a, lui, augmenté que de 3,8% seulement, pour atteindre 548 millions.

Les jeunes chômeurs représentent 44% des chômeurs dans le monde, alors que la part des jeunes dans la population en âge de travailler de 15 ans et plus n'est que de 25%."

Voilà la situation engendrée par ce système économique dont on voudrait nous faire croire qu'il est le meilleur possible!

Lucienne PLAIN