Eunice Barber : Championne contre policiers

23 Mars 2006

La championne du monde d'athlétisme Eunice Barber a passé une nuit au commissariat de Bobigny. Des policiers postés près du stade de France à Saint-Denis, qui l'avaient interpellée pour une banale histoire d'infraction à la circulation, l'ont accusée de les avoir mordus.

Aussitôt qu'elle a pu s'expliquer, au sortir de sa garde à vue, Eunice Barber a contesté la version policière. Expliquant qu'elle n'avait pas compris que la voie qu'elle empruntait était interdite à la circulation, elle a accusé les policiers d'avoir réagi avec violence. Ils l'auraient giflée, menottée et lui auraient donné des coups de poing et des coups de pied. On comprend alors que la championne se soit défendue comme elle le pouvait.

Une enquête est en cours. Mais on sait que, pour un bon nombre de policiers, avoir la peau noire est une circonstance aggravante et il est possible qu'ils aient réagi comme ils en ont malheureusement l'habitude, en particulier à Saint-Denis et dans ses environs. L'ennui pour eux, c'est qu'ils ont eu affaire non seulement à une Noire mais à une sportive, et même à une championne de haut niveau; et cela, ce n'était pas inscrit sur sa figure. De quoi les faire réfléchir?

S. M.