CPE : À Brest

23 Mars 2006

La manifestation du 18 mars a regroupé 12000 personnes, un record. Les étudiants et lycéens, très nombreux, n'en formaient pourtant que le tiers. La plupart des salariés et des retraités présents ont manifesté sans se regrouper. Les banderoles d'entreprise étaient rares. Beaucoup étaient venus en famille. Les syndicats et les organisations étudiantes ont tenu à afficher leur unité de façon démonstrative: une seule déclaration unitaire a été lue par une étudiante. Le maire et le président du Conseil général, PS, étaient présents dans le cortège.

C'est surtout parmi les jeunes que les pancartes contre le CPE et la précarité, et contre Villepin, ponctuaient la manifestation. C'est aussi là que les slogans ont été sans cesse repris, avec ou sans sono, alors que dans les tronçons de la manifestation animés par les syndicats, mis à part les nombreux drapeaux syndicaux, l'ambiance restait plus pondérée, les slogans des voitures sonos restant même souvent sans écho.

De nombreuses discussions avaient lieu entre des manifestants, contents de se voir nombreux et convaincus que Villepin devrait céder, quitte à devoir remettre ça!