Non au racket

03 Mai 2002

Le compte de suivi est abandonné depuis le le` janvier 2002. Avec le calcul qui en est fait pour l'année 2001, la majorité d'entre nous devrait des heures et même des jours à la direction : c'était déjà inadmissible, mais à l'avenir ça serait pire encore car les repos de cycles qui tomberaient pendant ou en fin d'une période de congés seraient tout simplement perdus.

Ce serait un véritable vol d'heures de travail que nous aurions pourtant effectuées et du repos qui nous est dû.

Extrait du bulletin Lutte Ouvrière CRSF - Paris Aquitaine