Dimanche 19 mai, c'est jour de fête pour Lutte Ouvrière

03 Mai 2002

Cette année, notre fête change de formule. Le calendrier électoral mobilise les énergies des militants et sympathisants de Lutte Ouvrière et nous contraint à réduire le temps que nous consacrons habituellement à la préparation de notre fête traditionnelle.

Cette année, la fête de Lutte Ouvrière se déroulera sur une ' journée : le dimanche 19 mai. Quinze jours après le deuxième tour de la Présidentielle et trois semaines avant les élections législatives, ce sera une occasion de nous retrouver ensemble pour discuter de la situation et de la politique nécessaire pour à la fois rester dans le camp des travailleurs et défendre 1-es intérêts du monde du travail.

Le piège électoral dans lequel les socialistes et leurs alliés ont enfermé les électeurs de gauche montre qu'il est déterminant de garder les idées claires si on ne veut pas se laisser enchaîner derrière le char d'un représentant avéré du grand patronat. Mais si les discussions et les débats seront nombreux tout au long de cette journée, l'ambiance restera comme à chaque fois fraternelle.

La fête s'ouvrira, le dimanche 19 mai, à partir de 10 heures et durera jusqu'à 23 heures. Outre, le programme artistique, .elle proposera deux

cinémas permanents, un chapiteau scientifique, un stand audio-visuel, qui présentera deux montages vidéo en alternance : A Working Class Hero (réalisé par Lutte Ouvrière, d'après des interviews de Pierre Bois et Arlette Laguiller, réalisés en 1990) et Abus de confiance (le parcours politique de Mitterrand). Il y aura de nombreuses expositions, des animations variées, des jeux et un chapiteau réservé aux débats politiques. Bref, une journée bien remplie !

Et tout cela pour un prix d'entrée de dix euros.

Les participants pourront se restaurer dans différents restaurants, pouvant accueillir des centaines de convives. Les plats seront variés, même si le nombre des spécialités culinaires sera, par la force des choses, plus limité que les années passées.

Notre fête sera, comme elle l'est depuis le début, un rassemblement populaire de ceux qui se reconnaissent dans le combat contre l'exploitation et qui refusent le capitalisme.

Alors réservez votre dimanche 19 mai et amenez vos amis à notre fête, c'est-à-dire la vôtre !

A noter : comme les autres années, des autocars gratuits partiront de la porte de La Chapelle, à Paris, et assureront l'aller et le retour.

En revanche, étant donné la durée de la fête cette année, il n'y aura ni camping, ni crèche, ni « place aux jeunes ».