Samedi 3, dimanche 4, lundi 5 juin

17 Mai 2017

Dans deux semaines, les 3, 4 et 5 juin, le magnifique parc de Presles accueillera la Fête de Lutte ouvrière. Cette année, elle se situera au cœur de la campagne des élections législatives, au lendemain de la pr ésidentielle, et alors que Macron s’apprête à lancer des attaques brutales contre le monde du travail. Au milieu des rencontres et débats politiques, les deux grands meetings de Nathalie Arthaud seront l’occasion d’illustrer les perspectives de Lutte ouvrière, mais aussi de rappeler ce que sont les valeurs du mouvement ouvrier révolutionnaire, l’internationalisme, le drapeau rouge et le communisme. La fête est aussi un moment extraordinaire de fraternité, et de camaraderie. Elle est l’occasion de partager mille saveurs : un plat venu d’ailleurs, une conférence scientifique, sur l’art ou un aspect de la Révolution russe dont on célèbre le centenaire. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges, des cinémas comme des concerts, des jeux comme des expositions. Un week-end de trois jours jamais assez long pour tout faire.