Rassemblement à Armatis

17 Mai 2017

À l’autre centre d’appels de Caen, Armatis, une centaine de travailleurs sur près de 800 se sont rassemblés le 15 mai à 14 heures, pour protester contre le rognage des temps de pause, la faiblesse des salaires et les carences en cas de maladie. Une délégation a été choisie au volontariat pour aller discuter avec un cadre production qui se trouvait dans les lieux. La rencontre a été un échec, mais n’a pas pour autant entamé la détermination des grévistes : tous ont voté pour débrayer tous les lundis matin, quand le nombre des appels est le plus élevé. Affaire à suivre...

Correspondant LO