Apase : la lutte continue

17 Mai 2017

Environ 80 à 90 salariés de l’Apase en Ille-et-Vilaine, association de 300 salariés travaillant à la fois sur la protection de l’enfance et la protection des majeurs, étaient encore en grève vendredi 12 mai. Ils entamaient leur troisième semaine de grève contre un changement de convention collective.

Lundi 15 mai, ils se sont donné rendez-vous une nouvelle fois devant le siège de l’association. Des discussions, plutôt que des négociations, sont en cours avec une délégation syndicale complétée d’une gréviste.

Face aux attaques, ils ont relevé le gant et tiennent à éprouver par la grève la solidité du mur auquel ils se heurtent depuis plusieurs années.

Ils veulent préserver l’unité du personnel autour des mêmes droits en matière de salaires et de congés. La discussion incessante entre grévistes dans des assemblées quotidiennes, pour se convaincre, parfois douter et souvent s’encourager les uns les autres, est un atout incomparable entre leurs mains.

Quoi qu’il se passe demain, leur ténacité, leur capacité à décider collectivement des revendications et de la conduite de la grève seront un gage pour l’avenir.

Correspondant LO