Militer pour les idées communistes révolutionnaires

19 Avril 2017

Clip de la campagne officielle

La dictature de la grande bourgeoisie sur l’économie mène l’humanité vers la catastrophe. Partout, même dans les pays les plus riches, des millions d’êtres humains sont poussés à la misère et exclus de toute activité productive. Des bras, des cerveaux, dont il y aurait un besoin vital, sont rejetés de la vie sociale. Les uns sont condamnés à l’inactivité forcée du chômage, les autres à l’aggravation de l’exploitation.

La rivalité entre les groupes capitalistes à l’échelle du monde se traduit en permanence par un gigantesque gaspillage. Elle est derrière les guerres qui ensanglantent la planète, du Moyen-Orient à l’Afrique.

Le capitalisme, la concurrence, la course au profit privé sont aussi catastrophiques pour la préservation de l’environnement. Combien de régions ont été saccagées par la soif de profits des multinationales ? Combien de salariés, de petits paysans, ont été intoxiqués par les produits qu’ils manipulent ? Combien d’enfants, de personnes âgées, souffrent des conséquences de la pollution industrielle ?

Mettre fin à la dictature de la classe capitaliste parasitaire, irresponsable, c’est une nécessité pour l’humanité si elle veut vivre dans des conditions dignes du 21e siècle.

Mettre en commun les richesses et les moyens de les produire, c’est le sens profond du mot « communisme ». Ce mot a été dénaturé et transformé en son contraire. Mais il est un des mots les plus riches de signification, les plus beaux. L’idée du communisme a surgi des rêves égalitaires de l’homme remontant à des temps immémoriaux. Le mouvement ouvrier l’a sortie du domaine des utopies et l’a transformée en projet conscient.

Des générations de travailleurs se sont battues pour l’émancipation sociale. Pour une organisation sociale où le chacun-pour-soi, la lutte individuelle pour la survie, puissent enfin céder la place à la conscience collective que l’humanité est une et indivisible et qu’elle a les moyens d’assurer une vie digne à chacun de ses membres.

Nous nous revendiquons du courant du mouvement ouvrier qui n’a jamais abandonné cet objectif.

Nous, Lutte ouvrière, nous continuerons à militer sur la base des idées communistes révolutionnaires qui nous relient à la critique marxiste de la société capitaliste, à la Commune de Paris, à la révolution russe de 1917, à tous les grands combats que la classe ouvrière a menés dans le passé pour se libérer de l’exploitation et pour changer la société dans ses fondements.

Nous continuerons à le faire parce que la société capitaliste, basée sur l’exploitation et la concurrence qui conduisent l’humanité vers la catastrophe, ne peut pas être notre avenir.

Vous qui aspirez à une société de justice, de fraternité, débarrassée de l’exploitation de l’homme par l’homme, dites-le en votant Nathalie Arthaud.

Nathalie Arthaud Arlette Laguiller