Gratuité de la santé : un droit pour tous

29 Mars 2017

Une étude publiée par un cabinet révèle qu’une personne sur deux a déjà renoncé à se faire soigner. Parmi elles, beaucoup mettent en avant le prix des soins, d’autres la difficulté à trouver un praticien, en particulier dans les déserts médicaux que sont les villages reculés ou les banlieues populaires. Cette étude montre que 20 à 30 % des gens renonçaient à se soigner en 2013, alors qu’ils sont 48 % aujourd’hui.

La santé ne devrait en aucun cas être source de profits. Tous les soins médicaux devraient être gratuits, sans exception. Il faut prendre sur les profits des grands groupes capitalistes et sur les fortunes bourgeoises pour financer cette gratuité. Et il faut contraindre les entreprises pharmaceutiques, les fabricants de matériels médicaux à baisser leurs prix. Si l’on obligeait ces entreprises à rendre publics leurs comptes, on verrait alors que les profits faramineux de Sanofi, par exemple, sont purement et simplement du vol à l’égard des patients et de la Sécurité sociale. C’est aussi cette volonté qu’il faut faire entendre à travers le vote pour Nathalie Arthaud !