Le 19 mars : “Notre communauté, c’est celle de tous les exploités”

22 Mars 2017

Dimanche 19 mars, à Paris, la manifestation pour la justice et la dignité a rassemblé plusieurs milliers de personnes à l’appel des familles de victimes, des associations de défense des immigrés, des syndicats, des organisations politiques. Les manifestants ont dénoncé les violences policières et la responsabilité de l’État qui les laisse presque totalement impunies.

Rien d’étonnant car cet État est un appareil de répression contre les pauvres et les exploités quelles que soient leur origine et la couleur de leur peau, comme le dénonçaient aussi de nombreux manifestants.

Sous une banderole « Prolétaires de tous les pays unissons-nous » le cortège de Lutte ouvrière réclamait notamment la fin de toutes les discriminations entre travailleurs français et immigrés, entre hommes et femmes, pour les mêmes droits et pour la liberté de circulation et d’installation des migrants et affirmait « pour une vraie justice, il faut mettre fin à l’injustice sociale. »

Sylvie MARÉCHAL