Faites ce que je dis, pas ce que je fais

16 Mars 2017

Le député LR Dominique Tian vient d’être renvoyé devant le tribunal correctionnel pour blanchiment de fraude fiscale. Ce député de droite avait été le rapporteur d’une mission parlementaire sur la fraude aux prestations et cotisations sociales en 2011, mais en 2012 il avait omis dans sa déclaration de patrimoine ses avoirs détenus en Suisse.

On se souvient d’un autre pourfendeur de la fraude, l’ex-ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac. Lui aussi avait dissimulé un compte en Suisse.

Autant de gens qui semblent avoir été choisis pour leur compétence. Pour parler de lutte contre la fraude, quoi de mieux que d’être fraudeur ?