Corbeil-Essonne : du socialiste assassiné au capitaliste assassin

16 Mars 2017

Il n’y a plus d’avenue Jean-Jaurès à Corbeil, cette ville de l’Essonne dont le milliardaire Serge Dassault a été maire pendant quatorze ans. Le maire actuel a en effet décidé de la débaptiser et de la renommer… avenue Serge Dassault, en hommage à ce dernier !

Remplacer le nom d’un dirigeant socialiste, internationaliste, représentant le mouvement ouvrier de son temps, par celui d’un milliardaire exploiteur, marchand de mort, voleur, corrupteur, truqueur d’élections, c’est tout un programme.