Virés par mail

01 Mars 2017

70 salariés de la banque en ligne ING viennent d’apprendre leur licenciement par mail. À vrai dire, ce mail ne leur était pas destiné, il leur avait été envoyé par erreur.

Ce mail, qui annonçait la fermeture de trois agences, mettait en garde les directions locales des risques à éviter : grèves, mauvaise publicité pour la marque, etc.

La banque ING, qui compte 52 000 salariés dans le monde, a fait 4,65 milliards d’euros de bénéfices en 2016. Raison de plus pour maintenir tous les emplois en répartissant le travail entre tous !

V.M.