Gattaz : tout un programme

01 Mars 2017

Pierre Gattaz, le patron du Medef, n’est pas candidat à la présidentielle, mais il annonce déjà ce que le patronat attend du futur élu.

C’est un festival de mesures en faveur des grands patrons et des riches ! Financement de l’assurance-maladie par la TVA ou la CSG, baisse de 30 milliards des cotisations sociales, baisse de l’impôt sur les sociétés, 100 à 115 milliards de coupes dans les budgets publics, non-remplacement de deux départs sur trois dans la fonction publique, fin de l’impôt sur la fortune, retraite à 65 ans et promotion de la retraite par capitalisation, licenciements encore plus facilités.

Alors, ne nous laissons pas endormir par le cirque électoral, préparons-nous à faire ravaler sa morgue au patronat. Et le premier pas, pour les travailleurs, c’est de formuler leurs propres exigences dans cette élection !

N.S.