Air France : et ce sont eux qui gèlent les salaires du personnel !

01 Mars 2017

Les salaires des membres de la direction d’Air France se sont envolés en 2016. Selon le bilan social et les comptes sociaux qui avaient été communiqués aux élus du personnel, la rémunération des membres du comité exécutif aurait augmenté de 41 % en un an.

Et ce sont ces gens-là qui gèlent les embauches et les salaires, qui créent Boost, une compagnie à bas coûts et surtout à salaires réduits : 40 % en moins pour ceux des hôtesses et des stewards !

Devant l’émotion justifiée que provoquaient ces chiffres ahurissants, la direction d’Air France a publié un communiqué parlant d’une erreur comptable. La hausse de la rémunération des membres de son comité exécutif n’aurait plus été de 41 % en 2016, mais de 17,6 %. Pour elle, ce chiffre serait normal. Et si un autre est apparu, ce serait dû, selon les explications alambiquées de son communiqué, à une mauvaise présentation des comptes sociaux.

Une chose est sûre en tout cas : de quelque façon qu’on les présente ou qu’on les calcule, les salaires des dizaines de milliers de travailleurs de la compagnie ont été gelés depuis cinq ans par ces mêmes dirigeants, aux petits soins pour les actionnaires… et pour leur propre fiche de paie.

Correspondant LO