PS : un long passé colonial

22 Février 2017

À propos des paroles de Macron sur la guerre d’Algérie, la ministre de la Famille Laurence Rossignol a déclaré que la gauche « s’est construite aussi sur l’anticolonialisme et en particulier sur le soutien à la guerre d’indépendance, en Algérie ». C’est une étrange vision du passé,

Depuis la SFIO, les ministres socialistes ont toujours été du côté des colonisateurs, même et surtout dans les pires moments. En 1956, Guy Mollet, élu pour faire la paix, intensifia cette sale guerre en envoyant le contingent en Algérie. La torture et toutes les exactions de l’armée coloniale française ont été alors commises sous un gouvernement socialiste auquel les dirigeants du PCF avaient voté des pouvoirs spéciaux, permettant à Guy Mollet d’amplifier la guerre coloniale.

Quant au futur président socialiste Mitterrand, il était alors ministre de la Justice et envoya à la guillotine le militant du Parti communiste algérien Fernand Iveton, ainsi que nombre de combattants du FLN.

N.S.