160 000 manifestants à Barcelone pour l’accueil des migrants

22 Février 2017

« Notre maison, votre maison », c’est ce que criaient les quelque 160 000 personnes qui ont défilé samedi 18 février à Barcelone, pour protester contre le nombre insuffisant de réfugiés accueillis en Catalogne ainsi que dans les autres régions d’Espagne.

« Les excuses, cela suffit, accueillons-les maintenant », « Nous voulons les accueillir », scandaient les manifestants, dénonçant le refus des autorités espagnoles de tenir les engagements pris vis-à-vis de l’Union européenne. Au lieu des 17 000 prévus, 700 immigrés seraient accueillis, pendant que des milliers de clandestins vivent dans le dénuement. Parallèlement, depuis 2016, ce sont plus de 5 300 clandestins qui ont péri au large des côtes méditerranéennes de l’Espagne.

L’ampleur de la manifestation est à mettre au compte de l’activité et du dévouement des associations de solidarité, qui rencontrent un appui populaire et en ont aussi trouvé un, au fil des mois, auprès de diverses autorités. Parmi les présents figuraient Ada Colau, la maire de Barcelone, liée à la coalition constituée autour de Podemos. Il y avait aussi diverses personnalités.

Le succès spectaculaire de cette manifestation a été ressenti comme un encouragement par ceux que révolte le sort fait aux migrants et qui ne veulent plus laisser faire.

H.M.