Vraiment Penible

08 Février 2017

Devant un congrès patronal, Le Pen a déclaré qu’elle abrogerait le compte pénibilité. Pour l’instant, l’application de cette disposition est pourtant loin d’être certaine. Et de toute façon cette usine à gaz, présentée par le gouvernement comme un cadeau pour les travailleurs au moment des attaques contre les retraites, ne va ni écorner les bénéfices des entreprises, ni faciliter la vie des travailleurs concernés. Mais le simple fait de devoir remplir un peu de paperasse et d’évoquer l’exploitation est présenté comme insupportable pour les patrons.

En leur promettant la suppression de ce gadget, Le Pen a le culot d’affirmer que « la pénibilité, on la retrouve dans la fiche de paie ». Quel cynisme, alors que dans l’économie capitaliste les boulots les plus pénibles sont souvent les plus mal payés. Quand elle est en intimité avec des bourgeois, ses semblables, Le Pen ne fait plus semblant de s’intéresser au sort des travailleurs.

Camille LULLE