Secteur public : une aumône n’est pas une augmentation

08 Février 2017

Essayant de sauver le peu de popularité qu’il lui reste, le gouvernement a augmenté le point d’indice, qui sert de base aux rémunérations des agents publics, de 0,6 % au 1er février.

Après une hausse équivalente et tout aussi ridicule l’été dernier, c’est le deuxième volet d’une tentative pour faire oublier que les salaires de ces cinq millions de travailleurs ont été gelés pendant six ans.

Si, au lieu d’être bloqués aussi longtemps par la droite puis par la gauche, les salaires avaient ne serait-ce que suivi l’inflation, une aide-soignante travaillant à l’hôpital public gagnerait 200 euros de plus qu’actuellement.

Dans le public comme dans le privé, pas un salaire ne devrait être inférieur à 1 800 euros net.

L. D.